Santé

Monsieur le Premier Ministre,

À titre d’ex-ministre de la Santé, vous savez mieux que quiconque que le ministère de la Santé est devenu un mastodonte ingérable. On peut difficilement en attribuer la cause aux qualités de gestionnaire des ministres. Depuis trente ans ils ont tous échoué.

On ne peut pas non plus l’attribuer au manque d’argent. Le ministère accapare déjà plus de 40 % du budget de la province. Au cours des 10 dernières années, les dépenses du gouvernement en santé ont augmenté de 167 %, passant de 18 milliards à 30 milliards. On se retrouve aujourd’hui avec les mêmes problèmes: 30 % de la population n’a pas de médecin de famille, les salles d’urgence débordent, les aînés congestionnent le système.
Donc, je me permets de vous faire une suggestion qui ne coûtera rien, mais en revanche permettra peut-être de dompter ce mastodonte intraitable.
Vous avez la chance de pouvoir compter sur deux députés capables de brasser  les fonctionnaires, les gestionnaires, les syndicats et les ordres professionnels : les docteurs Barrette et Bolduc. Il vous faut exploiter cet avantage. Je vous suggère donc de nommer le Dr Barrette ministre de la Santé du Montréal Métropolitain et le Dr Bolduc, ministre de la Santé du reste du Québec.
A priori, cette suggestion peut vous sembler farfelue, mais elle pourrait permettre de faire ce qu’aucun ministre n’a réussi depuis trente ans.
En scindant le ministère en deux, la tâche des ministres demeurera immense, mais d’envergure plus humaine. Ils pourront ainsi concentrer tous leurs efforts à trouver des solutions aux problèmes du système. Vous le savez trop bien, les problèmes ce n’est pas ça qui manque.
Toutefois, ce plan requiert que certaines conditions préalables soient respectées.
Il faut motiver les docteurs Barrette et Bolduc à relever le défi que vous leur proposez. Ils sont ambitieux ce qui vous facilitera la tâche.
Leur motivation dépendra des gains qu’ils pourraient en retirer. Vous pourriez par exemple leur promettre que celui qui obtiendra les meilleurs résultats deviendra le nouveau ministre de la Santé après les élections de 2018. L’opportunité de devenir le ministre le plus important d’un futur gouvernement libéral saura les convaincre de donner le meilleur d’eux-mêmes.
Le but  est de les motiver à redoubler d’ardeur pour obtenir des résultats tangibles et visibles. Pour éviter que vos ministres dispersent inutilement leurs efforts, je vous suggère de les évaluer sur les deux critères les plus importants aux yeux de la population : l’accès à un médecin de famille et la réduction des temps d’attente aux urgences.
Je vous assure, vous allez être surpris des résultats. Des objectifs clairs et une saine concurrence font des miracles pour stimuler la créativité, l’innovation et l’efficacité.
Bien sûr, les deux ministres tireront la couverte chacun de leur bord ce qui ne manquera pas de créer des conflits. Mais vous êtes bien placé pour arbitrer les discordes de vos ministres, le cas échéant. Votre expérience récente de ministre de la Santé vous confère une crédibilité incontestable auprès du Conseil des ministres.
De plus, cette approche innovante aura un rôle pédagogique incontestable auprès de la population. Pour de nombreuses raisons que vos sociologues sont beaucoup plus aptes que moi à expliquer, les Québécois sont viscéralement contre toute forme de concurrence dans l’offre des services gouvernementaux. Lorsqu’ils verront que le système de santé s’améliore dû à une saine concurrence entre les ministres Barrette et Bolduc, ils en redemanderont. Le Québec sera mûr pour une révolution à la suédoise.
Enfin, l’amélioration du système de santé est votre meilleure carte pour garder le pouvoir en 2018. Dans le cas contraire, la CAQ pourrait très bien former le prochain gouvernement.

Bonne chance.

{ 0 comments }

La réflexion du jour

by serge rouleau March 17, 2014 Read the full article →

La réflexion du jour

by serge rouleau March 14, 2014 Read the full article →

La réflexion du jour

by serge rouleau March 11, 2014 Read the full article →

La réflexion du jour

by serge rouleau March 11, 2014 Read the full article →

La réflexion du jour

by serge rouleau March 11, 2014 Read the full article →

La réflexion du jour

by serge rouleau March 5, 2014 Read the full article →