Europe

Démographie et déflation

by Pour une école libre

Le chroniqueur financier Marc Fiorentino revient sur les liens entre la démographie.

J’ai toujours été passionné par l’impact de la démographie sur les cycles économiques. Le timing de la crise de 2008 est troublant: c’était le point de basculement des baby boomers vers le papy boom. Et aujourd’hui une des causes de la tendance à la déflation est le vieillissement de la population. Le cas du Japon est une illustration spectaculaire.

Le très vieux Japon

Si le Japon se débat avec la déflation depuis si longtemps c’est aussi du fait de sa population. Pour la troisième année consécutive, la population Japonaise a baissé. 127 millions d’habitants. Avec un taux de natalité et de fertilité parmi les plus faibles du monde. Pour la première fois de son histoire, les seniors de plus de 65 ans ont dépassé le quart de la population ; la population en âge de travailler est au plus bas depuis 32 ans, et il y autant de seniors de plus de 75 ans que de jeunes de moins de 14 ans.

Le reste du monde développe vieillit aussi 


La situation au Japon est certes très spécifique notamment du fait de l’absence d’immigration. Mais les pays développés subissent à des degrés différents une accélération du vieillissement de la population. C’est même le cas en Chine. Et c’est un des facteurs d’explication du cycle de croissance molle dans lequel nous sommes entrés. La déflation pourrait venir du vieillissement de la population.

Voir aussi

Chute record de la population japonaise en 2012

Japon — Les vieux priés de mourir, et vite !

Japon — les adultes consomment désormais plus de couches que les bébés

Japon — malaise démographique


Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

{ 0 comments }