Le chiffre du jour : 16 ans

by serge rouleau

De surcroit, ces mêmes scientifiques et le GIEC se gardent bien de condamner les organismes écologiques qui évoquent l’apocalypse dans les médias alors qu’il n’y a pas de réchauffement climatique significatif depuis 16 ans, que l’ensemble des glaces polaires sont relativement stables depuis 1979 et que les événements climatiques extrêmes ne sont pas causés par le (non)réchauffement climatique. Ce sont pourtant des faits indéniables, appuyés par leurs propres données. L’ensemble du mouvement des changements climatiques est basé sur l’émotion et les prévisions (jusqu’ici erronées) des modèles informatisés plutôt que sur les observations scientifiques empiriques. .

Leave a Comment

Current day month ye@r *

Previous post:

Next post: