François Legault pense que le cours ECR se donne à la fin du secondaire et que c’est un cours d’histoire des religions…

by Pour une école libre

Aucune maîtrise du dossier de la part de Legault qui ressort des poncifs très approximatifs sur l’éthique et culture religieuse. Rappelons que M. Legault a été ministre de l’Éducation quand il a mené la fameuse réforme qui allait imposer le cours d’ECR unique (au nom de l’« égalité ») et ses compétences idéologiques ! Voir le débat parlementaire qui l’a opposé à Mario Dumont sur la question.

Vidéo du 21 décembre 2011, merci à Francis B. pour avoir posé la question

On remarquera que son souffleur, Mario Asselin, répond tout autant à côté de la plaque. La question n’est pas de savoir s’il y a consensus (ce dont nous doutons) quant à l’imposition du cours ECR, mais à savoir s’il y aura liberté, justement pour échapper au carcan du consensus.

Pénaliser l’école privée

Ce manque de maîtrise du dossier ECR n’est qu’un élément qui nous inquiète dans le programme de M. Legault dans le domaine de l’éducation, une de ses rares priorités pourtant.

Comme la vidéo ci-dessous le montre, ses positions ne s’éloignent pas vraiment en matière d’éducation du PQ ou du PLQ (selon la question). Il est ainsi pour que les écoles privées, si prisées des parents, soient de plus en plus pénalisées par une non-indexation des subventions (le remboursement partiel des impôts des parents) pendant quatre ans, soit une baisse effective de 10 % après 4 ans.

Prêt-à-penser de la gauche

Chantal Longpré et l’acteur comédien Jasmin Roy, tous deux cités par Legault 
dans la vidéo ci-dessous, posent ici à côté du drapeau arc-en-ciel, 
emblème de la communauté homosexuelle.

Pour le reste, François Legault est pour les bourses au carbone alors qu’elles s’effondrent dans le monde. Pour une stricte parité homme-femme dans les candidatures (et des jeunes inconnus) qui trahit surtout le règne de l’image et de la rectitude politique sur la compétences et la lutte de contre le harcèlement à l’école (qui ne l’est pas ?), mais avec des gens qui exploitent souvent ce dossier pour défendre les intérêts de certains lobbys sexuels. En effet, sa candidate Mme Longpré qu’il mentionne dans la vidéo propose dans les termes du Journal de Montréal de s’attaquer « à la violence à l’école, en faisant la promotion de la lutte à l’homophobie »… Ce qui tourne très vite en classe à une lutte contre l’hétérosexisme. L’« hétérosexisme » c’est, dans le jargon des lobbys LGBT et du gouvernement désormais, l’idée millénaire selon laquelle l’hétérosexualité est plus normale que l’homosexualité. Rappelons qu’il existe un plan interministériel qui vise à lutter contre l’hétérosexisme au Québec. Apparemment une priorité pour le PLQ (et sans surprise la CAQ apparemment).

La CAQ coincée ?

La CAQ (un PLQ sans les scandales de la construction ?) risque de se retrouver coincée entre un PQ et un PLQ aux appuis plus solides et plus tranchés, gauchistes francophones vaguement souverainistes d’un côté, anglophones, allophones et fédéralistes de l’autre. Avec un scrutin majoritaire à un tour par circonscription, il risque fort de n’être premier ni à Montréal (dernier réduit du PLQ) ni chez les francophones hors Montréal (terreau actuellement du PQ).

Voir aussi 

Voir l’étude de la sociologue Joëlle Quérin sur le cours d’éthique et de culture religieuse.

Voir le billet de Mathieu Bock-Coté sur la vidéo ci-dessus où Legault montre sa faible connaissance du dossier ECR.

Pour l’avocat Me Mark Phillips, ECR est tout sauf un cours d’histoire des religions. En réalité, le programme ECR interdit de donner un tel cours :


Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

{ 1 comment… read it below or add one }

Luc Chartrand February 29, 2012 at 5:43 pm

Il est nul.

Reply

Leave a Comment

Current day month ye@r *

Previous post:

Next post: