David Ouellette

Lettre – Parler d’Israël (http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/405349/parler-d-israel)

12 avril 2014 | David Ouellette – Directeur associé, affaires publiques (Québec) du Centre consultatif des relations juives et israéliennes, le 8 avril 2014 | Actualités internationales

Réplique à « Le sionisme critiquable en Israël… mais pas au Québec » (Yakov Rabkin, Le Devoir, 8 avril 2014)

Il est pour le moins ironique de lire Yakov Rabkin se lamenter dans Le Devoir que les détracteurs d’Israël et du mouvement de libération nationale juif, le sionisme, n’aient pas droit de cité. Faut-il vraiment rappeler que M. Rabkin doit toute sa notoriété à ses écrits pamphlétaires antisionistes qui lui valent depuis une décennie une attention soutenue des médias québécois ? Attention qui n’est accordée à aucun autre universitaire juif québécois se prononçant sur Israël et le sionisme ? Le complexe de persécution dont semble souffrir M. Rabkin se passerait de commentaire s’il ne versait pas dans la calomnie incendiaire à l’endroit de la communauté juive québécoise lorsqu’il ose prétendre, au mépris éhonté des faits, que ses organisations orchestreraient des poursuites judiciaires à l’encontre des ennemis de l’existence d’un État-nation pour le peuple juif. Cette accusation infondée et calomnieuse donne à penser que c’est plutôt M. Rabkin qui pratique ce qu’il nous reproche aussi gratuitement. Nous sommes toutefois d’accord avec M. Rabkin sur un point ; on devrait en effet pouvoir parler d’Israël comme de n’importe quel autre État et donc cesser de remettre en question, entre tous les États du monde, la seule légitimité de l’État-nation du peuple juif.

{ 0 comments }